14 julio 2012

40 ANS DE CORRIDA Á ORTHEZ!‏


Cette année la plaza d'Orthez fête les 40 ans d'organisation d'une corrida au Pesqué. Depuis 40 ans donc, Orthez accueille chaque année lors de ses fêtes une corrida de toros qui entretient le goût et la passion des Béarnais pour la tauromachie. Depuis 40 ans, la ville de Gaston Fébus a vu défiler sur son sable le gratin des élevages de toros de combat ainsi qu'une pléiade de maestros dont certains ont marqué l'histoire récente de la tauromachie. Merci donc à tous ceux qui ont fait qu'Orthez reste une ville où le toro est une fierté.
Elevages ayant été combattus à Orthez entre 1972 et 2012 en corrida
Paco Camino, Coïmbra, Guardiola Soto, Arcadio Albarran, José Escobar, Juan Luis Fraile, Sanchez Fabres, Dionisio Rodriguez, Puerto de San Lorenzo, Molero Hermanos, Cesar Moreno, Sanchez Cobaleda, La Ermita, Sepulveda de Yeltes, Domingo Hernandez, Yonnet, Mroz, Murube, Carriquiri, Miguel Zaballos, Conde de la Corte, Justo Nieto, Conchaysierra (et Los Guateles), Sanchez y Sanchez, El Sierro, Ramon Flores, Andres Ramos, Jaime Brujo, Gallon, Jalabert, Adolfo Rodriguez Montesinos, Dolores Aguirre Ybarra.
Cette année où le Portugal sera à l'honneur avec les toros d'Antonio da Veiga Teixeira et les novillos de Fernando Palha, il ne faudra pas non plus oublier l'anniversaire de ce dernier qui fête en 2012 ses 80 ans ainsi que les 50 ans d'existence de son élevage si particulier, si original et si beau. C'est en effet en 1962 que l'arrière petit-fils de José Pereira Palha Blanco décida de sauver les derniers descendants des ultimes "Miuras portugais" du début du XX° siècle. Parti des fils et des filles de la vache Chinarra (l'une des anciennes Palha a avoir été sauvée de l'abattoir dans les années 1950 lorsque les jumeaux Palha décidèrent de ne conserver sur la quinta que les bêtes d'origine Pinto Barreiros), le poète Fernando de Castro Van Zeller Pereira Palha se démena dans son coin pour acheter à travers tout le Portugal des bêtes d'origine Veragua (par Trespalacios) aux pelages originaux (jaboneros, berrendos en negro aparejado, ensabanados capirote...). Lentement mais sûrement, il acquit des vaches chez José Lico (qui détenait des restes de l'ancien élevage de Vitorino Froes) et des sementals chez Cabral d'Ascençao et Cunha e Carmo (celui-ci détenait un nucléon de bêtes jabonerasayant passé de main en main depuis un résidu de l'élevage de Froes puis Faustino da Gama). Au final, Fernando Palha n'a rien sauvé. Il a tout simplement, et c'est là que l'oeuvre est plus belle encore, reconstruit le type de toro qu'élevait son arrière grand-père jusque dans les années 1930. Il est extraordinaire de contempler ces bêtes que l'on dirait tout droit sorties des gravures réalisées par Daniel Perea pour la célèbre revue "la Lidia".

Ainsi, souhaitons un bon anniversaire à ce dernier gardien du temple ainsi qu'à son élevage et souhaitons à Orthez de s'engager pour quarante autres années - au moins - dans l'organisation de corridas et de novilladas.

Souhaitons enfin à nos amis Cérétans, car c'est l'heure du paseo, de vivre une grande et inoubliable Feria du toro 2012.

Nous vous rappelons que vous pouvez réserver vos places:
- 05 59 69 95 17
www.mairie-orthez.fr

Cordialement

La commission taurine

-- 
http://torosorthez.blogspot.com/
ctorthez@yahoo.fr